TranscriptaseRevue critique
de l'actualité scientifique internationale
sur le VIH
et les virus des hépatites

   
Recherche dans les archives Transcriptases avec google.
Les archives contiennent les articles parus dans les N° 1 à 137.
Les articles des n° 138 et suivants sont publiés sur
www.vih.org


n°129 - Automne 06

 


Transmission de la mère à l'enfant

 

Christian Courpotin

Action Plus Sida Santé

 








 

 

Deux composantes influencent d’une façon importante le taux de transmission du VIH de la mère à l’enfant : les antirétroviraux, et le mode d’allaitement.
Concernant les ARV, les résultats notables à Toronto s’inscrivent dans la perspective des essais précédents, avec des données nombreuses sur la tolérance et l’efficacité des trithérapies1,2,3 utilisées chez les femmes enceintes soit comme traitement, soit comme prophylaxie, en fonction de leur taux de CD4. Notamment, au Nigeria, sur 197 enfants exposés au VIH, on retrouve un taux de transmission de 9,7% pour les mères en monothérapie, contre 3,3% pour les femmes sous HAART4.
Par ailleurs, si l’allaitement artificiel reste le seul mode d’allaitement sans risque de transmission du VIH, des alternatives fiables à sa pratique sont aujourd’hui proposées. Une étude5 comparant en termes de morbidité et de mortalité sur 18 mois l’allaitement maternel exclusif et l’allaitement artificiel chez 557 enfants nés de mères VIH+ n’a montré aucune différence entre les deux modes d’allaitement, alors que l’adhérence et l’acceptabilité de l’allaitement artificiel sont bonnes6,7. Il apparaît que chez les femmes qui reçoivent une dose unique de névirapine à l’accouchement, la névirapine est présente dans le lait de mère pendant 2 semaines8. De plus, l’usage des ARV chez la mère durant l’allaitement supprime le VIH du lait de la mère, ce qui ouvre de nouvelles perspectives pour la prophylaxie et le maintien d’un allaitement maternel sécurisé9,10.
La combinaison de la prophylaxie ARV et du mode d’allaitement influencent le taux de transmission, comme l’a souligné le travail de l’équipe Ditrame Plus présenté par V. Leroy11 (voir tableau).



1 - Homsy J. et al.,
"Mother-to-child HIV transmission and infant mortality among women receiving highly active antiretroviral therapy (HAART) in rural Uganda",
TUPE0354
2 - Sagay A.S. et al.,
"Vertical transmission of HIV-1 infection in northern Nigeria"
TUPE 0345
3 - Posokhova S. et al.,
"Mother-to-child transmission of HIV in pregnant women on HAART (Odessa, Ukraine)",
CDC0558
4 - Angouno Meke J. et al.,
"Prevention of mother-to-child transmission : Congolese experience",
CDC0545
5 - Becquet R. et al.,
"Two-year morbidity and mortality in breastfed and formula-fed children born to HIV-infected mothers, ANRS 1201/1202 Ditrame plus, Abidjan, Côte d’Ivoire",
TUPE0350
6 - Thior I. et al.,
"Adherence to exclusive breastfeeding and formula feeding in a randomized HIV transmission prevention trial in Botswana (The Mashi study)",
TUPE0340
7 - Leroy V. et al.,
"Acceptability of formula-feeding to prevent postnatal transmission of HIV-1 infection in Abidjan, Côte d’Ivoire, Ditrame Plus Anrs 1201/1202, 2001-2004",
CDC0512
8 - Kunz A. et al.,
"Nevirapine is detectable in breast milk up to 2 weeks after single dose",
TUPE0353
9 - Chung M. et al.,
"Equivalent early suppression of HIV-1 RNA levels in breast milk after randomization to perinatal combined ZDV/nevirapine vs. HAART",
MOKC103
10 - Taha T. et al.,
"Breastmilk viral load and postnatal transmission of HIV-1",
TUPE0337
11 - Leroy V. et al.,
"18-month effectiveness of short-course perinatal antiretroviral regimens combined to infant-feeding interventions for PMTCT in Abidjan, Côte d’Ivoire. Ditrame Plus ANRS 1201/1202, 2001-2005",

THAC0101
 
Transcriptases reviendra sur les résultats présentés à Toronto en matière de prévention de la transmission mère-enfant dans son prochain numéro.