Santé
Réduction des Risques
Usages de Drogues


Recherche dans SWAPS avec google
   

SWAPS nº 9

vers sommaire

Editorial nº9

par Frédéric Nordmann et William Lowenstein

Enfin une page des sports dans Swaps ?

Encore un effet dévastateur de la France " championne du Monde " ?

Les "affaires" de l'été, les révélations sur les pratiques médico-sportives, et puis le lien probable entre les sports, les dopages et les toxicomanies, ont conduit la rédaction à ouvrir les colonnes de Swaps à Jean-Marie Brohm, Olivier Middleton et Frédéric Nordmann pour un dossier sur la question. Les études menées au centre Monte-Cristo, Nova Dona (voir aussi Libération du lundi 12 octobre 1998) et dans d'autres centres de prises en charge des usagers de drogues, révélant la présence dans les files actives d'une proportion notable d'ex-sportifs de haut niveau, sont des pavés dans la mare du monde "pur" et "immaculé" du sport et des sportifs.

Il est bon que des vérités soient dites, que des questions - plus que dérangeantes - soient posées, notamment sur une pratique intensive du sport, qui, bien loin d'être un frein à la consommation d'héroïne, pourrait bien y avoir conduits d'anciens sportifs. Avec d'autres questions en suspens : L'injection de "vitamines" est-elle innocente ? Le sport est-il un facteur d'intégration dans la société ou de désagrégation de l'individu ? Le sport, est-il si bon que cela pour la santé ?

Quoi qu'il en soit, la faillite du "tout répressif " devrait inspirer les politiques dans l'élaboration de la loi sur le dopage qui sera discutée à l'Assemblée Nationale cet automne. En incluant, par exemple, un volet sur la prévention et... la réduction des risques, quitte à briser définitivement les tabous sur une activité humaine, présentée jusqu'ici comme un rempart de choix contre la toxicomanie.