Santé
Réduction des Risques
Usages de Drogues


Recherche dans SWAPS avec google
   

SWAPS nº 52

vers sommaire

Disparitions

par Didier Jayle

Pierre Goisset nous a quittés le 17 septembre, victime d’un accident de moto. Militant infatigable de la réduction des risques, il dirigeait la Mosaïque depuis 1993. Il avait lancé un appel dans nos colonnes en faveur de programmes médicalisés de dispensation d’héroïne injectable pour les patients les plus marginalisés. Dans le centre Mosaïque, Pierre avait su créer une ambiance particulière, où chaleur, ouverture et rigueur se mêlaient harmonieusement. Il était engagé dans de nombreux projets de recherche et de développement en France et à l’étranger, en particulier au Maroc, au Vietnam et en Birmanie. Son départ prématuré laisse un grand vide pour son équipe, ses patients, et bien sûr sa femme Françoise et ses deux fils, Arthur et Victor, qui, comme nous, entendront longtemps résonner sa voix claire et grave, et verront toujours briller son regard bleu et droit.

Éric Malapert était chef de service du 7e arrondissement de Paris, président du syndicat des psychiatres d’exercice public. Depuis 1995, il avait accepté de participer à l’aventure Nova Dona, où il prodiguait ses conseils avisés à l’équipe du centre. Fin clinicien, toujours à l’écoute, très mesuré dans ses avis, il savait apporter sans imposer. Avec son allure de marin et son regard florentin, il aimait percer le fonctionnement des autres, pas pour les dominer mais pour les aider à être plus forts et plus en cohérence avec eux-mêmes. Éric était un authentique humaniste, respectueux de l’individu et en même temps très impliqué dans les processus collectifs où il voyait la meilleure défense contre la "barbarie douce" issue de l’économie de marché. Éric a participé au comité de rédaction de Swaps pendant plusieurs années, il est mort subitement le 25 octobre, d’un accident vasculaire cérébral. Avec Joëlle, son épouse, Arnaud et Céline, ses enfants, Sylvaine leur mère, nous sommes sous le choc.