Santé
Réduction des Risques
Usages de Drogues


Recherche dans SWAPS avec google
   

SWAPS nº 43

vers sommaire

Dossier : Quel statut pour la buprénorphine ?

Introduction

Le passage annoncé de la buprénorphine haut dosage au tableau des stupéfiants1, aujourd’hui en "stand by" politico-administratif, a provoqué, début 2006, un vif débat, et une levée de boucliers d’une partie des professionnels de la toxicomanie et des associations de lutte contre le sida .
Depuis, un comité d’experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé qu’un classement dans la liste internationale des stupéfiants aurait des effets négatifs sur l’accessibilité du produit, et le Conseil national du sida a pris lui aussi position dans un avis s’opposant au changement de classification.
Swaps a souhaité revenir "à tête reposée" sur les enjeux liés à ce projet et permettre aux différents acteurs impliqués dans la réduction des risques et à ce titre concernés par une telle mesure - du président de la Mildt, à l’origine du projet, aux médecins, pharmaciens et représentants d’associations engagées dans la réduction des risques - d’exposer leurs points de vue. Voici donc les arguments exposés par Didier Jayle, Jimmy Kempfer, Bertrand Lebeau, Fabrice Olivet et Stéphane Robinet, éclairés par deux points de vue de Serge Escots et Vincent Pachabézian.



1 lire l’éditorial de Swaps n°42