Santé
Réduction des Risques
Usages de Drogues


Recherche dans SWAPS avec google
   

SWAPS nº 19

vers sommaire

Dossier VHC

Introduction

par Isabelle CÚlÚrier

L'infection par le virus de l'hépatite C (VHC) chez les usagers de drogues est désormais considérée comme une "maladie émergente". Non pas que la question soit réellement nouvelle sur le plan épidémiologique mais plusieurs facteurs - l'augmentation de la durée de vie des usagers par ailleurs séropositifs pour le VIH, la baisse de mortalité accidentelle notamment par overdose, la lente mise en place des politiques de réduction des risques qui semblent avoir laissé de coté d'autres voies de contamination que la seringue... - font que l'hépatite C est devenue un enjeu majeur de santé publique dans ces populations. C'est dans cette réalité, qui concerne dans certaines régions de France plus 70 % des usagers, que SWAPS a ouvert un dossier spécial "Hépatite C". Où il est question des risques liés aux pratiques, toutes les pratiques, de la difficulté du généraliste face à cette pathologie émergente, des enquêtes belges sur le rôle des cotons et aussi de celles qui manquent cruellement. Parce que, comme le résume parfaitement Elliot Imbert (voir article) : "Pour chaque geste, il existe un moyen de prévention".