Santé
Réduction des Risques
Usages de Drogues


Recherche dans SWAPS avec google
   

SWAPS nº 17

vers sommaire

Brèves... n°17

Timbre anti-drogue pour les prisonniers espagnols

Un juge madrilène a inauguré le port d'un timbre anti-drogue pour contrôler la consommation de stupéfiants de certains prisonniers lors de permissions ou libertés conditionnelles. L'objectif, selon le juge Fernando Fernandez, promoteur du programme, est de "favoriser le traitement ambulatoire en dehors des murs de la prison des délinquants qui commettent des délits liés à la consommation de stupéfiants" et de les "aider à combattre la tentation de se droguer et de voler pour se procurer la drogue". M. Fernandez a ainsi octroyé sept jours de permission à un pensionnaire de la prison d'Aranjuez (centre), volontaire pour porter ce détecteur de drogues pendant la durée de sa permission. Le timbre permet de détecter la prise de cocaïne, héroïne, cannabis, amphétamines et de certains médicaments. Il fonctionne pour une durée allant de 24 heures à sept jours et, selon ses concepteurs, est d'une efficacité au moins égale aux analyses d'urine.

Colombie:sucettes à la cocaïne
La police de l'aéroport de Bogota a saisi un lot de 215 sucettes en partance pour les Etats-Unis qui contenaient 21 grammes de cocaïne pure chacune.
La valeur de chacune des friandises saisies est estimée à 7.000 dollars une fois revendue dans les rues de New York ou de Philadelphie. Les fausses sucettes "Bon-Bon-Bum" avaient été concoctées à Medellin, le bastion de l'ex-baron de la drogue Pablo Escobar. Les vraies proviennent de Cali et sont exportées dans le monde entier. C'est la première fois que la police colombienne saisit de la drogue dans des bonbons destinés à l'exportation. Elle en a déjà trouvé dans des fleurs, du ciment, des poteaux électriques et même dans des niches pour chiens.

Etats-Unis: les Noirs plus que les Blancs...

Selon l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW), la lutte contre le trafic de drogue aux Etats-Unis est menée aux dépens des noirs américains, qui sont victimes de ségrégation et sont incarcérés beaucoup plus souvent que les blancs. Dans un rapport intitulé "Châtiment et préjugé: disparités raciales dans la guerre contre la drogue", HRW assure que "dans les 37 Etats étudiés les noirs arrêtés pour trafic de drogue sont envoyés en prison dans des proportions bien supérieures à celles des blancs".
Dans l'Illinois, le Wisconsin, le Minnesota, le Maine, l'Iowa, le Maryland, l'Ohio, le New Jersey, la Caroline du Nord et la Virginie, les hommes noirs seraient ainsi envoyés en prison pour des faits liés à la drogue "27 à 57 fois plus que les hommes blancs". Au niveau national, les Noirs représentent 62% des prisonniers détenus pour trafic ou consommation de drogue. Ce chiffre atteint 80 à 90% dans sept Etats.

...Le qat de plus en plus consommé

Le qat, un narcotique consommé dans certains pays africains et du Moyen-Orient, a fait son entrée sur le marché américain où il est de plus en plus consommé dans les Etats de New York et du New Jersey (nord-est) depuis 18 mois,selon un responsable des douanes américaines. Auparavant, cette drogue à bon marché "était un fait ethnique mais elle s'est étendue et aujourd'hui nous avons des collégiens qui la consomment", a-t-il indiqué. Le qat est un doux euphorisant dont les feuilles sont mâchées. Dans certains pays comme le Yémen, la quasi-totalité des hommes le consomment. Les Somaliens également. Selon le service des douanes, plus de 5 tonnes de qat d'une valeur de 2,1 millions de dollars ont été saisies depuis octobre 1999 à l'aéroport de Newark, et onze autres tonnes à l'aéroport John F. Kennedy.

Taux d'alcoolémie: Après la Suède, la Norvège
Après avoir reconnu que les conducteurs à jeun provoquaient moins d'accidents, le Parlement norvégien a décidé d'imposer une limite plus stricte du taux d'alcool au volant . La chambre haute du Parlement, le Odelsting, a donné son appui au projet de loi visant à réduire la limite du taux à 20 milligrames par 100 millilitres de sang. Le taux actuel est de 50 milligrammes, le même que dans la plupart des pays européens. Il permet à un conducteur de boire un verre de vin ou de bière. La Suède, qui est à cet égard le pays le plus strict de l'Union européenne, a déjà imposé une limite de 20 milligrammes depuis 1990.

Risques d’AVC

Selon une étude de neurologues londoniens parue dans le British Medical Journal (BMJ), la consommation accrue de cocaïne, d’amphétamines et d’ecstasy augmenterait le risque de survenue d’accident vasculaire cérébral (AVC) de nature hémorragique. Chez 9 des 10 patients ayant présenté un AVC après usage -seul ou combiné- d’une de ces drogues, un scanner cérébral a montré dans 3 cas une malformation artério-veineuse et dans 6 autres un anévrisme intracrânien.

Le Tour sans EPO?

Les représentants des instances cyclistes, les coureurs et les pouvoirs publics français se sont finalement mis d’accord pour que l’érythropoïétine (EPO) soit détectée lors du Tour de France grâce à la méthode de recherche dans les urines mise au point par le laboratoire national anti-dopage. Trois conditions ont cependant été arrêtées: la publication des travaux dans une revue de renommée internationale, la vérification grandeur réelle de la fiabilité du test et la soumission de la méthode à trois experts nommés par le Comité international olympique (CIO).

Flyer

Afin de "créer un outil de communication destiné aux professionnels de santé habilités à prescrire, à dispenser ou à utiliser la méthadone dans l’exercice de leur art", les laboratoires Bouchara viennent de publier le numéro 1 du "Flyer", le bulletin de liaison des centres méthadone et médecvins relais, réseaux de soins, pharmaciens d’officine, Ecimud et structures de soins auprès des usagers de drogues.

Entre autres rubriques: la liste de centres méthadone du territoire, la présentation d’une de ces structures, son mode de fonctionnement, ses pratiques cliniques... mais aussi une analyse périodique de la bibliographie méthadone.

"Le Flyer",:
Laboratoires du Dr E. Bouchara, 68 rue Marjolin
92300 Levallois-Perret