Santé
Réduction des Risques
Usages de Drogues


Recherche dans SWAPS avec google
   

SWAPS nº 15

vers sommaire

Brèves

Brèves...

Narcosala à Madrid

La première narcosala -salle d'assistance aux toxicomanes- d'Espagne devrait voir le jour en février à Madrid: 1000 m2 avec 12 salles individuelles, implanté à Las Baranquillas, l'un des principaux supermarchés de la drogue de la capitale espagnole, pour accueillir quelque150 drogués par jour, avec accès réservé aux majeurs, ouverture diurne, analyse préalable de la drogue, assistance médicale et sociale.

Drogues douces en supermarché:

C'est la proposition faite par un responsable de la municipalité de Venlo (Pays Bas) "afin de réduire la criminalité autour des points de vente illégaux" et de "combiner le flot de consommateurs allemands qui viennent dans nos supermarchés au flot d'Allemands qui passent la frontière pour s'approvisionner en drogues douces". Aux Pays-Bas, la vente et la consommation de cannabis est déjà autorisée, en quantité limitée, dans coffeeshops.

Les Français pragmatiques

Tel est, en substance, le principal enseignement d'une étude réalisée par l'institut de sondage BVA, sur l'état des perceptions et opinions des Français en 1999 qui a été présentée au cours d'un colloque organisé par la Mildt: sur plus de 2000 personnes, 80% appuient le recours aux produits de substitution et 50% approuvent la distribution médicalisée d'héroïne aux toxicomanes très dépendants. Le produit le plus spontanément cité comme étant une drogue est le cannabis (78%), suivi par la cocaïne (54%) puis l'héroïne (45%) et l'ecstasy (39%). Le tabac et l'alcool sont spontanément mentionnés par respectivement 21% et 20% des personnes. Quant au produit qui apparaît le plus dangereux dès la première expérimentation c’est l'héroïne (87,8%), devant la cocaïne et l'ecstasy, puis le cannabis en troisième position (51%), et le tabac (20,3%), alors que l'alcool n'est mentionné qu'à 5,7%.

Dopage: toujours plus

Diligentés par le ministère de la Jeunesse, les 7 076 contrôles antidopage réalisés en 1999 dans 68 fédérations sportives font apparaître une augmentation de 16,6% de contrôles positifs par rapport à 1998, avec notamment un "accroissement sensible" de l’utilisation de salbutamol.

Nouveau site web

La mission interministérielle de lutte contre la drogue et les toxicomanies (Mildt) a ouvert en décembre, en partenariat avec le Comité français d’éducation pour la santé (CFES), Drogues info service, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et le réseau Toxibase un site Internet (www.drogues.gouv.fr) rendant accessible les connaissances scientifiques validées sur l’ensemble des substances psychoactives, licites ou illicites.

Le Stéricup® en pharmacie

Après le Stéribox® destiné à protéger les toxicomanes des risques de contamination par le virus du sida, l’objectif sanitaire des kits s’élargit à lutte contre l’hépatite C et l’ensemble des risques liés à l’injection avec l’arrivée du Stéricup®: une coupelle, un filtre stériles et un tampon sec post-injection à usage unique désormais disponible en pharmacie.

Le secret médical menacé

Regroupées au sein d’un Collectif interassociatif de la santé (CISS), plusieurs associations de malades (diabétiques, cancéreux, hémophiles, paralysés...) et de consommateurs s’alarment de l’article 57 de la loi de finances 2000 qui permet au fisc de demander la levée du secret médical et d’éxiger d’un médecin de révéler le nom de ses patients.

H versus placebo

Les premiers tests cliniques destinés à mesurer les éventuels effets thérapeutiques du cannabis sur des patients atteints de sclérose en plaques ont démarré en décembre en Grande-Bretagne. Après l’accord du Conseil de la recherche médicale, 600 malades se verront administrer, pendant trois ans, des extraits de cannabis ou un produit placebo, selon les cas.

"Olive 18" déboutée

L’association "Olive 18" qui poursuivait le Sleep-in et la "Boutique", dans le XVIIIe arrondissement à Paris, pour "atteinte à la liberté des biens et des personnes, non-respect des lois relatives aux nuisances, à la consommation des stupéfiants sur la voie publique, au trafic, ainsi qu’à la prostitution", a finalement été déboutée de son action jugée irrecevable car "en dehors de la vocation de l'association telle qu'elle est écrite dans les statuts".

Alcool:

Une cuite pour la science

Une cinquantaine d'étudiants de l'université d'Edimbourg en Ecosse vont être payés pour se saouler dans le cadre de tests scientifiques censés aider à la mise au point de médicaments. A raison de 260 fr, la moitié des cobayes devront ingurgiter chacun 7 doses de vodka, en trois sessions, l'autre moitié boira sans le savoir un placebo. Objectif: comparer l'effet de l'alcool et de certains médicaments sur les fonctions cérébrales.

Avec ou sans?

Selon une étude britannique publiée dans le British medical journal (BMJ), sur 147 personnes à qui il a été demandé de détecter de la vodka ajoutée en quantité variable à des verres de jus d'orange ou de bière, 50% seraient incapables de s'apercevoir que leur bière a été allongée à la vodka. Corollaire: certaines personnes accusées d'avoir conduit avec de l'alcool dans le sang affirment aux tribunaux qu'elles ont bu de l'alcool à leur insu et les médecins sont parfois appelés pour dire si c'est possible.

Tabac

La Seita responsable...

Saisi par la veuve d’un amateur de Gauloises, le tribunal civil de Montargis (Loiret) a, pour la première fois en France, déclaré la Seita (Société nationale d’exploitation industrielle des tabacs et allumettes) "partiellement responsable" du décès d’un fumeur pour n’avoir pas suffisamment informé les consommateurs des dangers encourus. Un tournant dans la lutte antitabac.

...les substituts en vente libre

Le directeur général de la Santé, le professeur Lucien Abenhaïm, a signé, début décembre, un arrêté autorisant la vente sans ordonnance de tous les produits destinés au sevrage tabagique contenant de la nicotine (gommes à mâcher, timbres à différents dosages, comprimés et inhalateurs).

Agenda

La XIème conférence internationale sur la réduction des risques se tiendra du 9 au 13 avril prochains à Jersey (Grande-Bretagne).

Renseignements et inscriptions: HIT Conferences
Cavern Court,
8 Mathew Street
Liverpool L2 6RE
Royaume-Uni
tel: 44 (0) 151 227 4423
fax 44 (0) 151 236 4829
E-mail: hrc@hit.org.uk
Web: www.jersey2000.co.je

Les XXIèmes journées nationales de l’Association nationale des intervenants en toxicomanie (ANIT) se dérouleront les 26 et 27 mai prochains à Biarritz autour du thème: "Les drogues ont-elles un avenir ?"

Renseignements et inscriptions: Secrétariat de l'ANIT,
8 rue de l'Haye,
69230 St Genis Laval
Tél: 04 78 56 46 00
Fax: 04 72 39 97 58
E-mail: Anit@wanadoo.fr