Santé
Réduction des Risques
Usages de Drogues


Recherche dans SWAPS avec google
   

SWAPS nº 14

vers sommaire

Edito n°14

par Gilles Pialoux

Nul ne conteste que le pharmacien est aujourd'hui une pièce maîtresse du dispositif français de réduction des risques. Ne serait-ce que par les possibilités réglementaires qui lui sont désormais offertes: vente de seringues et de Stéribox®, délivrance (sic) de la Méthadone® et du Subutex®, etc. Le rapide sondage de proximité réalisé par Marianne Storogenko cet été (voir page...) atteste que ce redéploiement progressif d'activité des responsables d'officines, que ce soit à Paris, dans le Var ou à Niort, se fait pour le moins en ordre dispersé. Il y a, comme autant de portraits-type, les réticents, les contraints, les irréductibles (1/3 des pharmaciens de l'enquête réalisée en région PACA ne délivrent plus de seringues...), les formés, les ignorants, les incrédules... et quelques autres aux avant-postes d'expériences pilotes à l'instar de ce pharmacien de Niort qui pratique l'échange de seringues en pharmacie de ville (voir page...). Bien sûr la question de l'évaluation de ces expériences, pilotes ou routinières, n'en est pas pour autant réglée. Reste que le dossier "pharmacie d'officine et réduction de risques" est dans cette quatorzième livraison un peu plus entrouvert.

Gilles PIALOUX