Santé
Réduction des Risques
Usages de Drogues


Recherche dans SWAPS avec google
   

SWAPS nº 12

vers sommaire

Culture

La saga du cannabis

par Daniel Maire

Les auteurs ont su mettre en commun leur connaissances littéraires, artistiques et générales pour l'élaboration de cet ouvrage anthologique sur le cannabis et le haschisch. Pourtant, ce projet tenait de la gageure en raison de la multitude de textes à répertorier, gageure aussi de montrer combien le cannabis relève du culturel et du social, et combien sa présence est prégnante dans de nombreux milieux tant littéraires, poétiques que scientifiques, artistiques ou religieux et ce sur tous les continents.

Pari tenu. Cet ouvrage (1) qui donne la parole à ceux qui ont expérimenté le cannabis sous toutes ses formes est d’une grande richesse de par la qualité des textes reproduits, qu’ils relèvent de l’histoire, de la sociologie ou de l’anthropologie. Il faut dire que la centaine d’auteurs répertoriés, chacun dans leur domaine, dans leur style, ne sont pas des inconnus quant à leurs œuvres respectives. En introduction à chaque texte, un résumé nous présente leur vie et leurs œuvres pour mieux les situer dans le contexte de l’époque.

Des Dogons à Baudelaire

La chronologie, l’enchaînement des écrits nous mettent en présence d'une véritable saga, qui nous conte, de l’époque de la Chine ancienne, le " pays du mûrier et du chanvre ", à nos jours via la renaissance et les penseurs de l'après-prohibition, les différents aspects et statuts socioculturels que le chanvre indien et ses dérivés ont pu se voir attribuer d'une culture à une autre : celle des Dogons en Afrique ou des Rastas en Jamaïque, entre autres.

Chose curieuse —  est-ce là un effet cannabique ? — mais la construction de ce livre est pour le moins singulière, car il peut très bien se lire du premier au dernier texte ou du dernier au premier.

On constatera à la lecture que durant les années 1800 à 1950, en Europe mais aussi en Amérique, il était plus facile qu’aujourd’hui de relater dans la presse, le vécu de ses propres expériences et de ses relations avec le haschisch. En France, Baudelaire, Rimbaud, pour les plus connus, mais aussi Jules Claretie, qui relate heure par heure les effets qu’il a ressentis au travers de sa consommation de " madjound " dans un article paru dans la revue Fantasio en 1913.

Sans nul doute, l'approche reste littéraire et intellectuelle. Peut-être aurait-il fallu plus se rapprocher du contexte actuel où l'usager de cannabis n'appartient plus essentiellement à la classe des lettrés ou des artistes mais à toutes les classes sociales.

Toutefois, cette anthologie est très agréable à appréhender, à parcourir, à lire de la première à la dernière ligne. On est très vite conquis par cet ouvrage, pour ne pas dire envahi par une certaine ivresse de connaissances, en particulier sur l'histoire de cette plante au travers des âges.



(1)Le livre du cannabis, Le XXIe siècle sera-t-il psychédélique ?
Une anthologie
De Tigrane Hadengue - Hugo Verlomme - Michka
Edition: Georg Editeur - 1999 - Genève.