TranscriptaseRevue critique
de l'actualité scientifique internationale
sur le VIH
et les virus des hépatites

   
Recherche dans les archives Transcriptases avec google.
Les archives contiennent les articles parus dans les N° 1 à 137.
Les articles des n° 138 et suivants sont publiés sur
www.vih.org


n°133 - juillet 2007

 


Vivre avec le VIH / Parutions

 

Aude Segond

Crips Ile-de-France (Paris)

 








 

Living with HIV : recent research from France and the French Caribbean (VESPA study), Australia, Canada and the United Kingdom
S.C.Kippax, P.Aggleton, J.P.Moatti (dir)
AIDS, janvier 2007, 21 (Suppl. 1)

Ce numéro spécial de AIDS est consacré au rendu d’études concernant le vécu des personnes infectées par le VIH. Huit articles analysent des données issues des enquêtes VESPA-ANRS-EN12 réalisée en France métropolitaine et ANRS-EN13-DFA menée dans les Départements Français d’Amérique. Ces articles abordent : la réponse hétérogène au traitement antirétroviral hautement actif dans différentes populations ; la qualité de vie en lien avec la santé ; le chômage et l’emploi des personnes séropositives ; les rapports sexuels non protégés parmi les partenaires réguliers, chez les homosexuels d’une part, chez les hétérosexuels d’autre part ; la connaissance du traitement prophylactique après une exposition non professionnelle ; le désir d’enfant chez les femmes et les hommes vivant avec le VIH ; l’annonce de sa séropositivité dans les Antilles françaises. Trois articles sont consacrés à des études australiennes évoquant les facteurs incitatifs et dissuasifs de recours au traitement antirétroviral chez les Aborigènes, les facteurs associés à l’emploi des personnes infectées par le VIH ainsi que l’usage de substances psychoactives chez les homosexuels séropositifs à Sydney. Un article s’intéresse aux comportements sexuels des personnes atteintes à Londres et à leur implication dans la transmission du VIH ; un autre au désir d’enfant chez les femmes vivant avec le VIH en Colombie britannique.

L’épreuve du sida : pour une sociologie du sujet fragile
E.Langlois
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2006, 294 p.

Les 25 années de l’épidémie de VIH/sida a ont vu le vécu de la maladie évoluer profondément. Dans un ouvrage consacré à l’épreuve du sida, E.Langlois, sociologue, s’appuie sur de nombreux entretiens réalisés avec des personnes atteintes par le VIH pour montrer comment tous les malades sont confrontés au défi de reconstruire des formes de médiation avec eux-mêmes, autrui et la société. Il leur faut donner un sens à ce qu’ils vivent et préserver l’unité de soi que le sida met à mal. La maladie constitue un mode de vie à part entière qui s’inscrit dans un univers normatif, marqué par une conception triomphante de l’individu qui ne laisse plus beaucoup de place à la fragilité de l’homme malade. Dans la société contemporaine, la personne malade ne peut se retirer dans un univers à l’écart des exigences sociales ordinaires. Elle est pourtant laissée seule face à l’impératif de se prendre en charge.
Cet ouvrage s’articule en quatre parties. La première rappelle le sens des notions de santé et de maladie aujourd’hui et passe en revue les étapes du "devenir malade" : symptômes, dépistage, annonce de la séropositivité, réactions. La deuxième partie est consacrée à l’expérience hospitalière dans sa double dimension, administrative et médicale. La troisième aborde deux aspects du vécu des personnes atteintes : la médicalisation du quotidien et l’affrontement aux traitements, d’une part, la "contamination" symbolique des liens sociaux, d’autre part. La quatrième et dernière partie s’intéresse au malade face au regard des autres, de la société et de ses médias mais aussi face au militantisme sida et aux expressions identitaires qu’il peut revêtir.
A travers une approche compréhensive de l’expérience du sida, ce livre permet de mesurer à quel point la maladie n’est plus seulement une entreprise de destruction des corps mais un moment central de la formation de l’individu contemporain.
Une épreuve dans tous les sens du terme.